RSI, stochastiques : utiliser les oscillateurs pour détecter les retournements

Le 29 juin 2011

Les moyennes mobiles servent à détecter la tendance. Les oscillateurs, eux, permettent de déterminer des zones de retournement. Zoom sur les différents oscillateurs à votre disposition.

Les indicateurs de tendance et oscillateurs 

On distingue habituellement deux familles d’indicateurs : les indicateurs de tendance et les oscillateurs.

On l’a vu, les moyennes mobiles sont très utiles pour déceler des tendances et générer des signaux d’achat et de vente. Mais que se passe-t-il lorsqu’il n’y a pas de réelle tendance ?

C’est là que les oscillateurs interviennent. Ils permettent d’opérer dans des marchés avec une tendance faible ou inexistante mais ou il y a des opportunités grâce à des zones de retournement baissières ou haussières. Les oscillateurs permettent de repérer des zones de surachat ou de survente.

Ces zones traduisent des niveaux auxquels les cours n’arrivent plus à progresser, il y a donc essoufflement d’un mouvement.

Relative Strength Index (RSI)

Le RSI indique des zones de surachat ou de survente. Cet indicateur fluctue entre 0 et 100.

Au dessus de 70, le marché est dit suracheté, il devrait y avoir une correction à la baisse. Inversement, sous 30, le marché sera survendu et un retournement haussier pourrait avoir lieu.

Entre 30 et 70, nous n’avons pas d’information particulière. Il est généralement admis qu’un RSI sous 50 indique un mouvement baissier et inversement au dessus de 50.

Stochastiques

Les stochastiques évoluent également entre 0 et 100. Cet indicateur a le même but que le RSI.

Sur la plupart des plateformes, et sous Metatrader notamment, les niveaux 20 et 80 seront choisis automatiquement pour représenter les niveaux d’achat et de vente respectivement. Une cassure du niveau 20 indiquera une zone de survente, il faudra par la suite attendre un franchissement de ce niveau pour confirmer un signal haussier.

Ainsi, lorsque les cours oscillent proches de 80, il peut être intéressant de penser à fermer ses positions longues si on en a, inversement ses positions vendeuses lorsque proches de 20.

L’utilisation des oscillateurs pourra donc donner des niveaux pertinents pour prendre position sur des mouvements de court terme et sans grande tendance. Il faut toutefois rester prudent puisque dans le cas ou une tendance long terme se dégagerait, l’utilisation des oscillateurs perdrait de sa valeur.

On pourra donc utiliser des indicateurs de tendance pour profiter de trends moyen / long terme que l’on couplera à un oscillateur afin de profiter de zones de surachat ou de survente.

Thomas Jeulin

#

Derniers Dossiers


Trading principaux-indicateurs-economiques-a-suivre-pour-trader-Bourse
Matières premières est-ce-moment-investir-matieres-premieres-agricoles
Matières premières faut-il-investir-argent-2021

Faut-il investir dans l’argent en 2021 ?

L’argent connaît depuis quelques mois une remontée fulgurante de ses cours. Quelles en sont les raisons ? Quels facteurs pourraient stopper ou inverser la hausse du […]

Trading placements-atypiques-risques