La session de Tokyo

Le 25 septembre 2011

La session de Tokyo image

L’ouverture de la session de Tokyo à minuit GMT marque le départ de l’horloge du forex. A noter que la session de Tokyo est aussi appelée “session asiatique”, du fait du statut de Tokyo comme capitale financière de l’Asie.

Le Japon est la troisième centre financier au monde pour le marché des changes. Ce qui ne n’est pas une surprise, étant donné que le yen japonais est la troisième devises la plus traitée sur le forex, avec 16,5% du total des montants échangés.

Environ 21% des transactions du marché des devises se font au cours de la session asiatique.

Voici un tableau montrant l’amplitude des variation des principales paires de devises :

 

Paire Variation (pips)
EUR/USD 76
GBP/USD 92
USD/JPY 51
AUD/USD 77
NZD/USD 62
USD/CAD 57
USD/CHF 67
EUR/JPY 102
GBP/JPY 118
AUD/JPY 98
EUR/GBP 79
EUR/CHF 78

Et voici quelques caractéristiques intéressantes de la session de Tokyo, qu’il peut être utile de connaître :

Même si Tokyo est au coeur des échanges, l’activité de trading ne se limite pas au Japon. D‘énormes volumes de transaction sont faits dans d’autres centres financiers régionaux, comme Hong Kong, Singapour et Sydney.

Les principaux acteurs de marché pendant la session asiatique sont des entreprises commerciales (principalement des exportateurs) et des banques centrales. Rappelez-vous, le Japon est une économie très dépendante de ses exportations. Avec la Chine voisine comme partenaire commercial important, de nombreuses transactions de change s’opèrent chaque jour.

La liquidité est parfois très limitée. Il y aura des périodes où cela sera un peu comme de la pêche à la ligne : il faudra parfois attendre longtemps avant que ça morde.

Vous constaterez plus d’activité sur les paires de devises d’Asie Pacifique, comme par exemple le AUD/USD, le NZD/USD ou le USD/JPY, que sur les paires de devises hors-Asie, comme le EUR/USD ou le GBP/USD.

Pendant ces périodes de faible liquidité, la plupart des paires évoluent à l’intérieur d’une fourchette. Cela fournit de belles opportunités de jouer les “break outs”, c’est-à-dire de jouer une sortie de cette fourchette à l’occasion d’une hausse soudaine de la volatilité.

Le gros du mouvement se passe en début de session, moment où de nombreuses données économiques sont publiées.

Les mouvements de la session de Tokyo peuvent donner le ton pour le reste de la journée. Les traders des sessions suivantes regarderont ce qu’il s’est passé au cours de la session de Tokyo pour élaborer des stratégies pour d’autres sessions.

A la suite de grosses variations au cours de la session de New York, il est assez courant d’observer une consolidation pendant la session de Tokyo.

Quelles paires traiter ?

La session de Tokyo est ouverte lorsque sortent les nouvelles d’Australie, de Nouvelle-Zélande et du Japon. C’est donc une bonne opportunité de jouer les annonces sur ces pays. Les paires contenant du yen verront plus de mouvement que les autres, donc il peut être une bonne idée de les traiter.

Gardez à l’esprit que la Chine est aussi un géant économique de la région, donc quand des annonces sortent de Chine, le marché devient plus volatile. L’Australie et le Japon dépendent beaucoup de la demande chinoise, donc l’AUD et le JPY sont susceptibles de varier plus que les autres devises.

Allons maintenant voir comment trader pendant la session de Londres.

#

Derniers Dossiers


Matières premières est-ce-moment-investir-matieres-premieres-agricoles
Matières premières faut-il-investir-argent-2021

Faut-il investir dans l’argent en 2021 ?

L’argent connaît depuis quelques mois une remontée fulgurante de ses cours. Quelles en sont les raisons ? Quels facteurs pourraient stopper ou inverser la hausse du […]

Trading placements-atypiques-risques
Devise