Zone euro : quelles perspectives pour le dernier trimestre 2015 ?

Le 21 septembre 2015

Malgré la politique monétaire accommodante de la Banque centrale européenne et sa détermination à restaurer la croissance en Europe, les données récentes et les résultats d’enquêtes relatives à l’activité économique restent modérés et sont même parfois insuffisants.

La croissance mondiale était jusque-là tirée par les pays émergents et la Chine notamment. Cependant, nous avons assisté, en 2015, à un changement de paradigme. Nous avons constaté un rebond de l’activité économique des pays développés, avec les États-Unis et la Grande-Bretagne en tête. Les États-Unis ont bénéficié de la faiblesse du prix des matières premières qui sont pour l’essentiel d’entre elles libellées en dollars.

Les pays émergents quant à eux évoluent dans un contexte économique bien moins aisé.  Ceux-ci sont contraints de réduire leurs importations de matières premières en raison de la baisse de compétitivité de leurs monnaies locales. Acheter un dollar, pour payer leurs fournisseurs de matières premières, leurs coûtent de plus en plus cher.

En Europe, la BCE se veut rassurante sur ses capacités à atteindre ses objectifs en matière de relance économique. Les achats d’actifs (pour l’essentiel des obligations souveraines) ont commencé en mars 2015 à hauteur de 60 milliards d’euros par mois. L’objectif de cette politique est de soutenir l’activité économique (notamment les exportations) mais aussi et surtout d’obtenir un taux d’inflation proche des 2%.

Zone euro : quelles perspectives pour le dernier trimestre 2015 ?

Le vice-président de la BCE, Vitor Constancio, a expliqué à l’agence de presse Reuters que la BCE pourrait augmenter le montant de ses achats d’actifs et prolonger la période du Quantitative Easing au-delà de septembre 2016. Il a notamment déclaré que  « Le montant total de nos achats représente 5,3% du PIB de la zone euro, alors que ce qu’a fait la Fed représente près de 25% du PIB américain, que ce qu’a fait la Banque du Japon, représente 64% du PIB japonais et que ce qu’a fait le Royaume-Uni équivaut à 21% du PIB ». L’objectif de cette déclaration est de mettre en exergue l’ampleur limitée du dispositif dédié à la zone euro comparé aux dispositifs mis en place par la Banque centrale japonaise et la Réserve fédérale américaine.

L’inflation européenne actuellement proche de 0% pose la question de l’efficacité de l’assouplissement quantitatif. Vitor Constancio a réfuté cette critique en arguant que les projections d’inflation s’améliorent et que les conditions de financement aux entreprises et aux ménages sont soutenues par la faiblesse des taux.

Analyse technique forex EUR/USD

Zone euro : quelles perspectives pour le dernier trimestre 2015 ?
La paire évolue actuellement sans tendance. Nous observons sur le graphique ci-dessus que l’EUR/USD est dans une phase de congestion depuis mai 2015. Cela dit, la parité a touché cette semaine son support sur le retracement de 23.6% de Fibonacci.

À terme, nous anticipons une nouvelle baisse de la paire EUR/USD vers la zone des 1.0470 $ si le retracement de 23.6% de Fibonacci est cassé.

Kalil Djebali

Tester gratuitement la plateforme de trading de XTB

XTB France est la succursale française de la maison de courtage européenne X-Trade Brokers, créée en 2002 et spécialisée dans le trading en ligne sur CFD et Options Binaires. Forte d’une présence internationale dans un marché en pleine croissance, la société compte aujourd’hui plus de 100.000 clients et 300 collaborateurs à travers le monde.

Les contrats financiers proposés par XTB présentent un fort risque de perte en capital. Le trading avec effet de levier amplifie les gains et pertes.  Ils nécessitent un bon niveau de connaissance et d’expérience en matière financière et s’adressent à une clientèle avertie du risque inhérent. Les contrats financiers proposés par XTB sont négociés de gré à gré, directement avec XTB.

X-Trade Brokers DM S.A. fournit uniquement un service d’exécution d’ordre. Les informations de marchés et les analyses fournies restent à titre indicatif et ne doivent pas être interprétées comme un conseil, une recommandation ou une sollicitation d’investissement. X-Trade Brokers ne peut être tenu responsable de l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent, l’investisseur final restant le seul décisionnaire quant à la prise de position sur son compte de trading XTB.

Kalil-Djebali

​Kalil Djebali

Analyste - - Site internet - Twitter

Kalil Djebali a rejoint XTB en 2015 en tant qu’analyste marchés pour participer au développement du département “Recherches et Analyses” du courtier en ligne XTB France.

Diplômé de l’ESLSCA et du Conservatoire National des Arts et Métiers en finance de marché et d’entreprise, il est en charge de la rédaction d’analyses quotidiennes sur des actifs tels que les devises, les matières premières et les indices.

Passionné d’Analyse Technique, il anime régulièrement des séances de décryptages boursiers, comme le Good Morning Market.

#

Derniers Dossiers


Trading Trader les actions pendant les périodes de fin d'année image 1
Matières premières Pétrole dans quelles actions investir image 1
Trading Le metier de Market Maker en banque image2
Actualités Trading Où vont les marchés pour fin 2021 picture1