Rejoignez +33 000 abonnés : Inscrivez-vous gratuitement, recevez en cadeau notre formation de 5 ebooks pour bien investir

En cochant cette case, j'accepte la politique de confidentialité de ce site

Le renouveau du trading social

Le 13 juillet 2016

Le trading social s’est largement développé ces dernières années. Nicolas de Darwinex nous présente sa vision des nouvelles avancées du social trading et ses anticipations sur son placement favori du moment.

État des lieux du trading social

Il existe désormais une multitude de solutions de ce type appelées social trading, copy trading ou mirror trading qui ont su se développer au cours des dernières années. L’avantage qu’offre ces plateformes est bien sûr et avant tout technologique.

Les avancées technologiques au cœur du développement du trading social

Très concrètement, elles permettent à des investisseurs de pouvoir répliquer les décisions d’un trader, même à l’autre bout de la planète, via un intermédiaire fournisseur de cette technologie.

À plus grande échelle, nous entrevoyons que les alternatives innovantes qu’offrent le monde émergent de la FinTech s’imposent comme étant la direction dans laquelle regarder dorénavant pour ces investissements.

Les limites actuelles du trading social qui freinent le développement de la pratique

Mais on rencontre encore des inconvénients sur les plateformes actuelles. Les principaux étant selon moi sont le mode de rémunération des traders basé sur le volume de transaction de leurs suiveurs plutôt que sur la performance délivrée, l’absence totale de protection de la propriété intellectuelle des traders distribuant leur stratégie par ce mode de réplication, l’information à disposition du suiveur, et bien sûr la régulation (à moins que le trader possède lui-même les licences et accréditations nécessaires à la gestion de fonds).

Darwinex : le renouveau du trading social

Les caractéristiques de cette plateforme de social trading nouvelle génération

De mon point de vue, Darwinex s’est échappé du Trading Social, et a su créer en parallèle son propre modèle totalement unique: un écosystème complet, permettant aux traders d’accéder à l’investissabilité à travers un processus d’évolution, et aux investisseurs de les sélectionner à l’aide d’outils avancés.

Courtier d’un côté, permettant de connecter la propriété intellectuelle des traders et de dresser un diganostic du track record importé ou en construction, Asset Manager de l’autre, créant une nouvelle classe d’actif financier, les DARWINs, distribués sous sa licence aux investisseurs, Darwinex est régulé par la FCA à la fois pour ses activité de courtage et d’asset management.

Le DARWIN répond à tous les standards de qualité en vigueur, il est listé/centralisé sur le DarwinExchange, à un prix public, liquide & négociable 24/5 et sa cotation est mise à jour toutes les 30 secondes.

Il permet surtout de répondre aux problématiques évoquées plus haut sur les plateformes de Trading Social, réajustant au passage le rôle du courtier/fournisseur de technologie sur une position plus neutre, en fournissant un accès et une exécution (DMA) Directe Au Marché.

Une gestion des risques du trading social particulièrement efficace

Darwinex permet de répliquer la performance de traders, si possible gagnants à long terme, et mise sur la facilité de mise en oeuvre.

Cependant, c’est sur les risques que se démarque Darwinex :

  • Le risque de marché – si le trader est pris d’un soudain accès de folie et multiplie son levier habituel par 100, vous en paierez les frais ! A contrario, tous les DARWINs sont distribués aux investisseurs sur un risque statistique fixe (20% VaR mensuelle.) S’il ne peut être totalement annihilé sur les marchés c’est une évidence pour tous, le risque pour l’investisseur est ici maîtrisé avec rigueur.
  • Le risque « opérationnel & technologique » dirons-nous – pêle-mêle : exécution/latences/divergences/etc. Darwinex opère en tant qu’intermédiaire neutre. Aucun frais d’entrée, sortie, gestion n’est collecté auprès de l’investisseur qui ne paie que les frais sur la performance, reversés en intégralité au trader. Tous les utilisateurs bénéficient d’un accès direct au marché sans intervention ni mark-up autre que les commissions de transaction. Pour finir, la procédure complète de réplication se faisant « en interne », cela optimise encore le cadre des opérations et garantit aux traders une protection totale de leurs stratégies.

Analyse technique de l’argent

L’argent me semble être un actif intéressant à ce jour. Ce n’est pas un actif que je suis quotidiennement mais je vais prendre un risque car j’ai de fortes convictions sur l’argent pour les années à venir.

Nul besoin de grande analyse fondamentale pour justifier cette conviction, je pense simplement que lorsque l’on a l’occasion d’acheter des métaux précieux pas trop chers, dans un environnement économique morose cela peut être un bon début de swing trading pour les années à venir.

L’argent est particulièrement intéressant aussi de par son utilisation industrielle massive. Et techniquement, il a subit une dépréciation très importante ces dernières années ce qui le rend, à mon sens, plus attractif que l’or à court terme. Entre maintenant et Décembre, une fourchette de négociation entre 20 usd et 25 usd me semble raisonnable, la zone basse à mettre éventuellement à profit pour accumuler.

Le renouveau du trading social

Techniquement, je suis pleinement haussier à court terme tant que le marché est au dessus de 16-17 usd, et à plus long terme tant que nous sommes au dessus des plus bas à environ 13 usd.

Nicolas Darwinex

Les informations de Cafedelabourse.com et de ses publications sont données à titre pédagogique. Elles ne constituent en aucun cas des recommandations d’investissement. Le lecteur se doit d’étudier les risques avant d’effectuer toute transaction. Il est seul responsable de ses décisions d’investissement.

#

Derniers Dossiers


placements-atypiques-risques
day-trading-trader-bourse
investir-petrole
dollar-americain