Franc Suisse : faut-il rester acheteur ?

Le 27 juin 2011

Avec des nouveaux plus hauts, le franc suisse est considéré comme une valeur refuge. Faisons un point sur la tendance actuelle.

Le Franc Suisse : valeur refuge

Cette monnaie est traditionnellement considérée par les investisseurs comme une valeur refuge, c’est-à-dire une devise qui s’apprécie en temps de crise, comme ça peut être le cas pour l’or par exemple.

Avec un accès de faiblesse de la part du dollar, une paire comme USDCHF a donc atteint des plus bas historiques au début du mois de juin autour des 0.8320, évoluant autour des 1.1750 il y a tout juste une année et proche des 1.3300 pendant la crise en 2007. L’évolution de l’EURCHF est également frappante, actuellement à un niveau historiquement bas à 1.2050 et après avoir frôlé les 1.6800 en 2007 !

La hausse du Franc Suisse est due en partie au statut de valeur refuge de la monnaie helvétique. Dans le même temps, l’incertitude causée par la crise grecque et la bonne santé relative de l’économie suisse (dont la croissance du PIB devrait atteindre 2% en 2011) alimentent les spéculations haussières.

Cette hausse pèse bien entendu sur les entreprises exportatrices et la Banque Nationale Suisse a fait savoir son inquiétude. Après le plus haut de 1978, la BNS avait à l’époque mis en place des taux d’intérêt négatifs afin de lutter contre cette appréciation. A cette époque, la hausse du franc suisse contre le dollar avait été particulièrement impressionnante, atteignant en effet 30% en 10 mois.

Configuration technique

Graphiquement la paire EURCHF a touché un plus bas à 1.1956 et a ainsi cassé le support psychologique des 1.2000. La paire est actuellement très volatile et a déjà testé trois fois cette zone la semaine passée. Une figure en triangle descendant semble se dessiner, avec des points hauts journaliers plus bas et une résistance oblique en daily qui semble difficile à franchir. Il faudrait un franchissement des 1.2170 pour relancer la tendance haussière et invalider la figure d’un triangle descendant dont la sortie se ferait par le bas.

Stratégie : On pourra donc placer un ordre d’achat (Buy Stop) au dessus de 1.2170 et un ordre de vente (Sell Stop) sous le support des 1.2000.

Franc Suisse : faut-il rester acheteur ?

Des opportunités pourraient donc se dessiner dans les prochains jours. Il faudra continuer à observer le comportement du franc suisse face à ses plus hauts, car même si il est difficile à concevoir que l’euro/franc suisse passe sous les 1.2000, ce n’est pourtant pas impossible et plutôt que de prendre position immédiatement on choisira de placer des ordres différés.

Thomas Jeulin

#

Derniers Dossiers


Trading principaux-indicateurs-economiques-a-suivre-pour-trader-Bourse
Matières premières est-ce-moment-investir-matieres-premieres-agricoles
Matières premières faut-il-investir-argent-2021

Faut-il investir dans l’argent en 2021 ?

L’argent connaît depuis quelques mois une remontée fulgurante de ses cours. Quelles en sont les raisons ? Quels facteurs pourraient stopper ou inverser la hausse du […]

Trading placements-atypiques-risques