Or : les cours records de la matière première

Le 10 septembre 2020

cours-or-matiere-premiere

Dans cet article, nous analysons pour vous le cours de l’or, devenu historique, depuis l’apparition du Covid-19. Quels sont les cours actuels ? Quelles perspectives pour le métal jaune pour cette fin d’année 2020 ? Les investisseurs doivent-ils succomber à l’or ? Retrouvez toutes nos explications.

Record historique de l’or depuis l’apparition du Covid 19

banniere XTB Q2 2020Dans le monde avant-Covid, le cours de l’or évoluait à des niveaux relativement élevés et se voyait porté par les craintes liées au conflit commercial opposant la Chine aux États-Unis. Le rebond significatif de la demande d’investissement, principalement de la part des ETF et des banques centrales, semblait être le garant d’une hausse de long terme pour le métal précieux. L’apparition de la pandémie que nous connaissons depuis le début d’année est venue doper la demande d’investissement, mais a également poussé les banquiers centraux à adopter une posture extrêmement accommodante.

or-investissement-demande-banques-centrales

La part des investissements et de la demande des banques centrales a entamé un rebond à partir du T2 2017. Actuellement, cette part est d’environ 55 %, un plus haut depuis 2012. Source : WGC, XTB

C’est dans ce contexte que le métal précieux est allé inscrire un nouveau record historique à 2 075 $ au début du mois d’août avant de se replier face à ce que nous pouvons considérer comme une baisse de momentum haussier.

Étude des cours actuels de l’or

C’est à partir de la deuxième semaine du mois d’août que le métal jaune donnera un signal de faiblesse qui aboutira à un repli de plus de 10 %, soit une baisse de près de 215 $ l’once. L’or est parvenu par la suite à retrouver des couleurs pour se hisser à nouveau au-dessus du seuil à 1900 $ avant d’entrer en phase de consolidation. Le mois de septembre a débuté par une tentative échouée de passage au-dessus de la barre des 2 000$ pour revenir au support de 1 930$.

D’un point de vue technique, le support à 1 930$ correspond au niveau de l’Apex du triangle symétrique dans lequel évoluent les cours de l’or depuis le début du mois d’août. En données journalières, l’or a récemment testé sa moyenne mobile à 50 périodes pour la première fois depuis le mois de juin et se retrouve confronté à un support de taille, le nuage Ichimoku. Le sens de sortie de ce triangle symétrique déterminera la tendance de court terme après la phase actuelle de consolidation.

or-donnees-journalieres

Représentation de l’or en données journalières, Ichimoku + SMA50. Source : xStation 5

Quelles perspectives pour l’or pour la fin d’année 2020 ?

investir-or-cours-or-rebond

De nombreuses banques commerciales et institutions financières s’accordent à dire que les perspectives sur l’or restent haussières à long terme. Selon Goldman Sachs, le cours de l’or devrait se situer bien au-dessus des 2 000$ l’once à la fin de l’année 2020. Citigroup, de son coté, prévoit des cours de l’or à 2 300$ au premier trimestre 2021, quand JP Morgan table sur 3 000$ à horizon 2023.

D’autres prévisions tablent même sur des cours de l’or à 5 000$ l’once, voire 10 000$.

Cependant, une telle flambée du métal précieux nécessiterait une forte dépréciation du dollar américain, entraînant une perte de son statut de monnaie de réserve avec un nouvel attrait pour une autre monnaie refuge, telle que le franc suisse. Bien entendu, nous sommes actuellement bien loin d’un tel scénario qui pourrait justifier un cours du métal jaune à 10 000$ l’once.

La Réserve fédérale américaine jouera également un rôle de première importance pour le marché de l’or et les projections économiques du FOMC le 16 septembre pourraient également mettre un terme à la consolidation actuelle des cours. À l’approche des élections américaines, le statu quo est attendu. Mais le FOMC pourrait continuer à augmenter ses avoirs en titres du Trésor et en titres adossés à des prêts hypothécaires, voire annoncer des mesures similaires, ce qui permettrait à l’or de briller à nouveau face à un bilan de la Fed dépassant les 7 000 milliards de dollars.

Investisseur : faut-il investir dans l’or ?

La stagnation de la demande en période estivale, notamment en provenance des ETF, aurait pu être un obstacle au rallye de l’or, sans tenir compte des politiques monétaires déployées face à la pandémie de coronavirus. Face à l’inflation croissante, les banques centrales se ruent vers l’or, avec cette année des achats à hauteur de 388 tonnes.

Cependant, les banques centrales des pays émergents sont en partie responsables de ces achats, et principalement la banque centrale turque. De plus, près de 170 tonnes des achats d’or en provenance de Turquie sont initiés par des banques commerciales. Le World Gold Council considère donc cet or détenu par les banques commerciales comme des réserves nationales étant donné qu’il est détenu en tant que réserves obligatoires. De plus, au vu des cours actuels du métal jaune, certaines banques centrales ont cessé leurs achats, comme c’est le cas de la Russie, la Chine ou même de l’Inde.

Réserves trimestrielles d’or

or-reserves-trimestrielles

Réserves trimestrielles d’or en tonnes au 30 juin 2020. Source : BC, ICE BA, IMF, WGC

Il est à noter que la Chine prévoirait d’augmenter ses réserves de pétrole, de certaines matières premières agricoles et de métaux précieux, afin de mieux se préparer son économie à des chocs exogènes mais également étant donné la dégradation de ses relations avec ses alliés. De ce fait, les achats d’or en provenance de Chine devraient se renforcer au cours des 5 prochaines années.

De plus, après une période de stagnation, les achats via des ETF se sont à nouveau redressés et l’afflux des capitaux vers les fonds, soutenu par des taux d’intérêt bas, devrait continuer à soutenir cette demande en or en provenance des ETF.

Achats d’or via des ETF

or-achat-etf

Les achats d’or en provenance des ETF se redressent légèrement après une période de stagnation. Source : Bloomberg

Les achats des ETF sont un facteur clé pour le sentiment de marché sur le métal précieux et le léger repli des positions nettes au début du mois d’août s’est soldé par une baisse des cours avant la consolidation que nous connaissons depuis. Ainsi, la reprise des achats de la part des ETF pourrait représenter une opportunité d’investissement, dans un contexte où le risque et l’incertitude pourraient reprendre le dessus très rapidement sur le sentiment.

Consulter aussi notre dossier Comment investir dans le pétrole en Bourse ?

Nos conseils pour bien trader le cours de l’or

Dans une perspective de long terme, les cours de l’or devraient poursuivre leur hausse, soutenus entre autres par les banques centrales. Cependant, à moyen-terme, un risque de surproduction plane, notamment dû à une demande issue de la bijouterie qui peine à se ressaisir, et à une reprise des extractions d’or dans les mines. Mais d’un point de vue historique, une offre excédentaire n’est pas nécessairement synonyme de pression baissière et les fluctuations de court terme seront notamment dictées par le billet vert et les rendements des obligations.

L’évolution du métal jaune dans l’enceinte d’un range est directement liée à la consolidation en cours sur la paire EURUSD ainsi que sur le 10 ans américain. Un mouvement marqué de la part de l’un de ces deux actifs permettrait à l’or de sortir de sa fourchette de consolidation pour éventuellement se rapprocher à nouveau de son récent record historique.

Ainsi, la sortie du triangle symétrique pourrait être décisive.

Étant donné les récents mouvements sur le marché de l’or, les phases de consolidation représentent de bonnes opportunités afin de prendre part à l’éventuelle poursuite de la hausse, et ce, en minimisant le risque. De plus, l’analyse saisonnière plaidait en faveur d’un repli à la fin de la saison estivale, mais également pour une reprise du rallye en début d’automne.

Comparaison or, EURUSD et 10 ans américain

comparaison-or-eurusd-10ansamericains

Superposition graphique de l’or (GOLD), de l’EURUSD en bleu et du 10 ans américain (TNOTE) en jaune. Source : xStation5

Enfin, au vu de la concrétisation d’une nouvelle vague de contamination au COVID-19 dans différentes régions du monde et à l’approche d’élections américaines cruciales, la ruée vers l’or pourrait n’en être qu’à ses débuts.

De ce fait, les élections américaines pourraient amorcer une nouvelle flambée des cours de l’or, notamment si Donald Trump n’est pas réélu, étant donné qu’il est considéré par Wall Street comme plus favorable aux marchés. Ainsi, une victoire de Joe Biden entraînerait un repli des indices américains et soutiendrait considérablement les métaux précieux. Dans de telles circonstances, les cours de l’or pourraient se hisser au-dessus des 2 400$ l’once d’ici la fin de l’année 2020.
Découvrez l’offre de trading de l’or de XTB

banniere xtb investir dans l or

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 79% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque probable de perdre votre argent. Risque de pertes limité au capital investi. 

Réda Aboutika

Reda Aboutika

Chef Analyste XTB France - Site internet

Diplômé d’un master en Économie, Banque et Finance Internationale, c’est lors de son MBA en finance de marché à l’ESG Paris que Réda Aboutika a eu l’opportunité d’approfondir ses connaissances en analyse technique, lui permettant ainsi d’intégrer une salle de marché en 2012 en tant que Sales. C’est au cours de cette expérience sur les marchés que Réda se spécialise sur l’indicateur Ichimoku, qu’il ne cessera d’approfondir au cours de son parcours.

Actuellement Chef Analyste au sein du département recherche chez XTB France, Réda Aboutika allie technique et fondamentaux en vue de fournir quotidiennement des analyses de marché. La stratégie de Réda est basée sur les techniques de trading japonaises, alliées aux outils occidentaux traditionnels.

#

Derniers Dossiers


Devise
Trading placements-atypiques-risques
Matières premières investir-dans-or-argent-palladium-platine
Matières premières cours-or-matiere-premiere