Est-ce le moment d’investir dans les matières premières agricoles ?

Le 05 mai 2021

est-ce-moment-investir-matieres-premieres-agricoles

Les matières premières agricoles semblent retrouver un certain attrait auprès des investisseurs en cette année 2021. Découvrez dans cet article les perspectives pour le café, le blé, le maïs et le soja, nos analyses techniques et graphiques, ainsi que nos conseils pour trader les « soft commodities » et limiter le risque.

Qu’est-ce qu’une matière première agricole ?

Les matières premières agricoles sont issues de l’agriculture et sont donc récoltées, en opposition aux matières premières industrielles qui sont elles minées. Cette catégorie de matières premières couvre un large éventail de produits, souvent de première nécessité, allant des produits laitiers et viandes animales jusqu’aux céréales. Les céréales comprennent le maïs, le blé, le soja, le coton, ou encore le café.

Certaines matières premières agricoles comme le café ou le sucre sont cotées à New York et à Londres ; l’avoine, le blé ou le soja sont cotées à Chicago. C’est un marché volatil dont la tendance haussière sur le long terme s’explique par la croissance démographique. Les contrats à terme sur matières premières agricoles sont un outil permettant aux agriculteurs de fixer un prix prédéterminé à leur production afin de se couvrir contre les fluctuations. Les cours de ces matières premières, dites “soft commodities”, dépendent en grande partie de l’offre et de la demande. L’offre est principalement soumise aux aléas climatiques, les problématiques de logistique ainsi que les investissements technologiques dans le secteur agricole. Le marché des changes peut également jouer un rôle déterminant dans l’évolution des cours de certaines matières premières agricoles, à l’image du réal brésilien pour les cours du café, ou encore du dollar néozélandais pour les produits laitiers.

Lire aussi notre article Faut-il investir dans le cuivre ?

Dans quelles matières premières agricoles investir en 2021 ?

Plusieurs matières premières agricoles ont attiré l’attention des investisseurs cette année, à commencer par les produits laitiers dont la Nouvelle-Zélande est le premier exportateur mondial. Début mars, l’indice fourni par le GDT (Global Dairy Trade), plateforme néo-zélandaise de commercialisation, a fortement augmenté, tiré à la hausse par les prix du lait en poudre, revisitant des sommets datant de 2014, dans une configuration similaire à celle de 2012, lorsque les prix des produits laitiers ont bondi à près de 6 000 dollars la tonne.

Analyse graphique du cours des produits laitiers entre 2010 et 2021

Le début d’année 2021 a été favorable aux produits laitiers qui ont bondi, tirés par les prix du lait en poudre, rappelant l’envolée des prix de 2012-2013 qui avait propulsé le NZDUSD de 0,75$ à 0,85$. Source : Bloomberg

Cependant, le printemps 2021 semble favorable aux céréales, qui ont récemment amorcé un rallye haussier considérable et ne cessent d’attirer l’attention des investisseurs. Les données sur les exportations hebdomadaires de céréales aux États-Unis publiées à la fin du mois d’avril ont fait état d’exportations cumulées de maïs pour la saison 20/21 de 39,392 millions de tonnes, soit 4,2 % de plus que la semaine précédente, 82,5 % de plus qu’il y a un an et 39,4 % de plus que la moyenne sur 5 ans. Les données relatives aux exportations de soja, de maïs et de blé ont donc été très favorables et ont fait bondir les cours. D’autre part, les conditions météorologiques au Brésil ont fait flamber les cours du café et du sucre, malgré de bonnes conditions climatiques en Amérique Centrale et au Vietnam.

Consulter également notre article Faut-il investir dans l’argent en 2021 ?

Café, maïs, blé : analyse fondamentale et technique des 3 matières agricoles à suivre actuellement

ble-cafe-mais-analyses-fondamentale-technique-matieres-premieres

Le café, vers une poursuite de la hausse des cours ?

Commençons par aborder le café qui répond à des facteurs qui lui sont propres et dépend principalement du Brésil. Instinctivement, d’un point de vue fondamental, l’on pourrait être amené à penser que la réouverture des cafés et des restaurants permettra aux cours de maintenir leur élan, soutenu par une hausse de la demande. Cependant, il convient de prendre en considération différents facteurs qui pourraient limiter la hausse actuelle. Premièrement, tout indique que la récolte de cette année devrait être massive, et ce malgré les mauvaises conditions météorologiques au Brésil. Ensuite, le réal brésilien reste faible, ce qui incite fortement les agriculteurs à augmenter leurs exportations. Il en résulte donc une augmentation considérable des stocks, une tendance qui devrait se poursuivre en raison de la faiblesse de la monnaie brésilienne.

Analyse graphique des cours de café entre 2011 et 2021 et évolution des stocks de Café

analyse graphique-evolution-cours-cafe-evolution-stocks-2011-2021

Les stocks de café (ligne jaune en axe inversé) ont considérablement augmenté au cours des derniers mois et cette tendance devrait se poursuivre. Comme on peut le constater sur le graphique, une telle augmentation des stocks ne s’est jamais accompagnée d’une forte tendance haussière des cours du café (ligne blanche). Néanmoins, l’augmentation de la demande pourrait soutenir les cours du café. Source : Bloomberg

D’un point de vue technique, les cours du café en données hebdomadaires ont récemment franchi l’oblique haussière reliant les récents sommets, entraînant une accélération de la dynamique haussière. Le chandelier japonais weekly est sur le point de clôturer au-dessus du retracement de Fibonacci de 61,8% à 142,60 cents, ce qui renforcerait les perspectives haussières. En cas de poursuite haussière, la prochaine résistance serait le retracement de Fibonacci de 78,6 % aux alentours de 157,50 cents. Par ailleurs, la projection “E” d’Hosoda en A, B, C établit un point D à 176,20 cents, correspondant au sommet de novembre 2016.

Analyse technique des cours du café de 2016 à 2021

analyse-technique-cours-cafe-2016-2021

La situation technique du café (COFFEE) semble favorable à une poursuite de la hausse vers les sommets de novembre 2016. Cependant, les fondamentaux seront déterminants afin de réaliser un tel objectif et les prochains retracements de Fibonacci seront des obstacles de taille dont il faudra s’affranchir. Source : xStation 5

Quelles perspectives pour les cours du maïs, du blé et du soja ?

banniere xtb jose mourinho Nous allons à présent nous intéresser aux céréales, dont l’ascension des cours a été largement favorisée par une hausse considérable des importations chinoises. Cependant, il convient de noter que la Chine envisage d’augmenter principalement ses importations de blé et de riz en raison des prix élevés du maïs.

Il convient toutefois de s’intéresser à l’avancement des récoltes, notamment aux États-Unis. À l’heure actuelle, les agriculteurs de l’Illinois ont semé 23 % de la récolte de maïs de cette année, contre 28 % pour la moyenne sur cinq ans. Les agriculteurs de l’Iowa ont semé 20 % de leur maïs, contre 22 % pour la moyenne sur cinq ans. Au Nebraska seul 6 % du maïs a été semé, contre 15 % en moyenne sur cinq ans. La Caroline du Nord quant à elle a planté 60 % de son maïs. Enfin, sur l’ensemble du maïs semé aux États-Unis, 3 % de celui-ci a poussé, ce qui est inférieur à la moyenne sur cinq ans (4 %).

État des lieux des plantations de maïs aux États-Unis en 2021

etat-lieux-plantation-mais-etats-unis-2021

À l’heure actuelle, la plantation de maïs pour 2021 reste inférieure à la moyenne sur cinq ans dans de nombreux États. Source : USDA

Par ailleurs, comme l’indiquent les données de la CFTC relatives au positionnement des agents non-commerciaux, les positions à la vente restent à des niveaux très bas et la configuration des positions de ces agents ressemble fortement à celle de l’année 2011, ce qui laisse supposer que les cours du maïs pourraient se maintenir à des niveaux élevés.

Évolution du cours du maïs entre 2001 et 2021

evolution-cours-mais-2001-2021

Le positionnement spéculatif sur le maïs commence à ressembler à la situation de 2011, surtout si l’on considère le très faible nombre de positions courtes (ligne jaune). Source : Bloomberg

D’un point de vue technique, les cours du maïs en données mensuelles sont sur le point de clôturer au-dessus du retracement de Fibonacci de 61,8 % à 636 cents le boisseau. Le rallye entamé à l’été 2020 semble similaire à ceux de 2008 et 2011. Si ce scénario venait à se reproduire, la hausse pourrait s’étendre à 785 cents le boisseau. La prochaine résistance de taille est représentée par le retracement de Fibonacci de 78,6 % à 726,40 cents le boisseau.

Évolution des cours du maïs entre 2003 et 2021

evolution-cours-mais-2003-2021

Le rallye actuel des cours du maïs (CORN) n’est pas sans rappeler les précédents. Le franchissement récent du retracement de Fibonacci de 61,8 % renforce les perspectives haussières. Cependant, une éventuelle baisse de la demande en provenance de Chine pourrait constituer un frein au rallye actuel. Source : xStation 5

Globalement, les récoltes de cette année sont incertaines : le temps sec en Europe menace la récolte de blé, tandis que la sécheresse au Brésil et en Argentine menace celles du soja et du maïs. Le blé d’hiver quant à lui se développe à un rythme inférieur à la moyenne aux États-Unis cette année. 17 % des cultures plantées ont germé (données du 25 avril), contre 20 % en 2020 et 23 % pour la moyenne sur 5 ans. La qualité du blé d’hiver semble également moins bonne que les années précédentes. Le blé d’excellente et de bonne qualité représente 49 % de la récolte, contre 53 % en 2020 et 54 % pour la moyenne sur 5 ans.

Évolution de la qualité des récoltes de blé aux États-Unis

evolution-qualite-recolte-blé-etats-unis

La qualité des récoltes aux États-Unis (ligne jaune) s’est détériorée depuis le début de cette saison. Cependant, la qualité reste relativement élevée en termes historiques. En tout état de cause, la production aux États-Unis devrait être limitée et les récentes conditions météorologiques semblent favoriser la hausse des prix. Source : Bloomberg

Si l’on s’intéresse à l’aspect technique, les cours semblent échouer dans le franchissement du retracement de Fibonacci de 61,8 %. Cependant, la sortie du range dans lequel évoluaient les cours depuis plusieurs années (rectangle vert) semble présager un prochain rallye. Une phase de repli est envisageable avant une reprise haussière. La cassure du retracement de Fibonacci mentionné serait un signal considérable et pourrait enclencher une accélération haussière.

Analyse technique de l’évolution des prix du blé de 2003 à 2021

analyse-technique-evolution-prix-ble-2003-2021

La sortie du range est un signal haussier pour le blé (WHEAT). Une baisse n’est pas à exclure avant une reprise du rallye qui pourrait entraîner les cours vers de nouveaux sommets. Source : xStation 5

Nos conseils pour trader les matières premières et limiter les risques

Le marché des matières premières agricoles est très volatil et nécessite une parfaite gestion du risque. La gestion de position est essentielle et l’utilisation d’ordre stop loss est fortement recommandée.

Afin d’optimiser au mieux votre stratégie, nous vous recommandons d’opter pour une analyse sur trois unités de temps différentes afin d’avoir une parfaite vision du marché. L’unité de temps la plus longue (mensuelle ou hebdomadaire) vous permet de repérer les similitudes avec des configurations passées et de vous forger un avis général. L’unité de temps intermédiaire (hebdomadaire ou journalier) vous permettra de déceler des signaux d’achat ou de vente à l’aide de vos indicateurs. Enfin, l’unité de temps la plus courte (journalier ou 4 heures) sera dédiée au trading et vous permettra une gestion précise de vos entrées sur le marché, le but étant de capter un point bas en cas de stratégie acheteuse, ou de déceler un point haut en cas de stratégie vendeuse. Ce type d’analyse peut également s’appliquer à des stratégies dites intraday sur unité de temps journalière, 4 heures et 1 heure.

Découvrir aussi notre dossier Comment devenir un meilleur trader

Enfin, gardez à l’esprit que les conditions météorologiques sont la principale source d’incertitudes, il sera donc nécessaire de se tenir informé de l’évolution du climat dans les principaux pays producteurs de la matière première agricole dans laquelle vous souhaitez investir, tout en prenant en considération l’évolution de sa monnaie.

Découvrez l’offre de trading de XTB*

*Votre capital est assujetti à un risque

banniere xtb jose mourinho
Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

Réda Aboutika

Reda Aboutika

Chef Analyste - XTB France - Site internet - Twitter

Diplômé d’un master en Économie, Banque et Finance Internationale, c’est lors de son MBA en finance de marché à l’ESG Paris que Réda Aboutika a eu l’opportunité d’approfondir ses connaissances en analyse technique, lui permettant ainsi d’intégrer une salle de marché en 2012 en tant que Sales. C’est au cours de cette expérience sur les marchés que Réda se spécialise sur l’indicateur Ichimoku, qu’il ne cessera d’approfondir au cours de son parcours.

Actuellement Chef Analyste au sein du département recherche chez XTB France, Réda Aboutika allie technique et fondamentaux en vue de fournir quotidiennement des analyses de marché. La stratégie de Réda est basée sur les techniques de trading japonaises, alliées aux outils occidentaux traditionnels.

#

Derniers Dossiers


Trading principaux-indicateurs-economiques-a-suivre-pour-trader-Bourse
Matières premières est-ce-moment-investir-matieres-premieres-agricoles
Matières premières faut-il-investir-argent-2021

Faut-il investir dans l’argent en 2021 ?

L’argent connaît depuis quelques mois une remontée fulgurante de ses cours. Quelles en sont les raisons ? Quels facteurs pourraient stopper ou inverser la hausse du […]

Trading placements-atypiques-risques