12 erreurs classiques à ne pas faire sur le forex

le 31 Décembre 2016
81 conseils 300-250
12 erreurs classiques à ne pas faire sur le forex
Performances Magazine 2T 2017

Mes conseils de pro pour vous éviter de commettre les erreurs classiques de débutants et gagner sur le forex.

Ces dernières années, j’ai travaillé pour plusieurs courtiers forex et dispensé de nombreuses formations à des débutants. C’est là que j’ai relevé les erreurs récurrentes chez les nouveaux traders forex. Voici donc mes constats et mes instructions pour vous éviter de commettre ces erreurs parfois fatales et gagner sur le marché des devises. Retrouvez également notre comparatif courtier forex en France pour trader le forex.

Comparatif courtier forex en France

Top courtiers forex en ligne Les offres et régulations voir les offres
12 erreurs classiques à ne pas faire sur le forex

Testez les plateformes de trading et participez au live trading gratuitement

Contrôlé par l'Autorité des Marchés Financiers (AMF) et l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de résolution (ACPR)

Voir l'offre
12 erreurs classiques à ne pas faire sur le forex

0,99€ l'ordre de Bourse et formations gratuites à Paris et en province

Régulé par l'autorité des Marchés Financiers (AMF) 

Voir l'offre
12 erreurs classiques à ne pas faire sur le forex

Remboursement de vos frais de transfert multiplié par 2

Agréments de Banque et de prestataire de service d'investissement par l'ACPR (Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution)

Voir l'offre
12 erreurs classiques à ne pas faire sur le forex

50€ offerts jusqu'au 30/06/17

Agréé par la FCA du Royaume-Uni et enregistré auprès de l’ACPR pour exercer ses activités en France

Voir l'offre
12 erreurs classiques à ne pas faire sur le forex

100 ordres offerts pendant 2 mois pour 1ère ouverture ou transfert d’un compte-titres (Date limite de souscription : 30/06/17)

Agréments de Banque et de prestataire de service d'investissement par l'ACPR (Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution)

Voir l'offre

12 conseils pour gagner sur le forex

Négliger l’apprentissage

Le trading sur le forex est un métier à part entière, et comme pour tous les métiers du monde, il faut avant tout l’apprendre. Beaucoup de débutants pensent qu’il suffit d’ouvrir un compte de trading et de lire quelques analyses quotidiennes pour avoir entre les mains les clefs de la réussite. Malheureusement, ce n’est pas aussi simple.

Une erreur fréquente que j’ai souvent constatée est l’envie de débuter rapidement, sans avoir pris la peine de se former ou, au minimum, de s’informer.

Pour remédier à cela, vous trouverez de nombreux ouvrages spécialisés et des formations au trading, étape indispensable pour toutes personnes souhaitant trader sur le forex.

Il y a certaines règles et certaines connaissances que l’on ne peut acquérir qu’en suivant une formation avec un professionnel. Négliger cette étape c’est comme partir pour faire le tour du monde avec une roue crevée. On pourra avancer un peu, mais ça ne durera pas longtemps.

Pour l’avoir personnellement suivie, je recommande la formation de Philippe Lhermie. Vous y apprendrez le fonctionnement du marché des changes et les mécanismes qui font bouger les devises.

Se donner des objectifs irréalisables

Par manque de connaissances des marchés, les débutants cherchent souvent à obtenir des performances irréalistes et irréalisables. Pour commencer, un débutant doit se fixer un seul objectif : ne pas perdre.

Ensuite, si vous faites 30% par an, vous serez alors plus performant que Warren Buffet qui réalise en moyenne une performance de 23% par an.

Ce qui fait l’intérêt des résultats du milliardaire cité plus haut c’est qu’il doit sa popularité plus la stabilité de ses résultats qu’à leur niveau de rendement, puisqu’il a obtenu une moyenne de rendement de 23% sur 36 ans.

Je ne pense pas qu’on parlerait aujourd’hui de Warren Buffet s’il avait visé ou annoncé une performance mensuelle de 20% sur les trois derniers mois.

Donc dans un premier temps, essayez de ne pas perdre. Ensuite, si vous y arrivez, essayez de viser un petit objectif,

Si vous arrivez à l’atteindre, alors vous pourrez essayer de viser une plus grosse performance. La réussite se trouve dans la régularité.

Utiliser trop d’effet de levier

Les multiples d’effet de levier proposés par les brokers forex vont jusqu’à 500 pour 1 !

L’utilisation du levier est certainement l’un des aspects les plus intéressants sur le marché des devises, mais encore faut-il savoir l’utiliser avec parcimonie.

J’ai parfois entendu dire que 50 :1 ou 100:1 n’était pas suffisant car d’autres brokers en proposent d’avantage.
Même s’il y a une théorie qui consiste à penser qu’avoir plus de cartouches dans son fusil est mieux, n’oubliez pas qu’utiliser un effet de levier de 10:1 expose votre compte à un risque de perte journalier de 15% si la volatilité atteint 1.5% dans la journée.

A ce rythme, quatre ou cinq trades perdants consécutifs peut anéantir la totalité de votre compte de trading. Il est donc vivement recommandé de ne pas utiliser d’effet de levier quand on débute.

Après quelques mois de pratiques et une plus grande aisance, il est avisé de ne pas dépasser 5 :1 d’effet de levier, ce qui me semble déjà énorme. 

Vouloir investir sur toutes les paires de devise

La diversification peut être une bonne chose quand on est un investisseur prudent. Comme le dit le dicton, il ne faut pas mettre tous ses oeufs dans le même panier.

Mais quand on débute dans le trading sur le forex, il est impossible de pouvoir correctement suivre toutes les paires de devises et l’actualité liée à chacune d’elles. Chaque paire de devises réagit selon des paramètres qui lui sont propres.

Dans un même scenario, deux paires de devises ne vont pas se comporter de la même manière. Pour ne pas se perdre, il est préférable de débuter en se concentrant sur une et une seule paire de devise.

Ne pas mettre de stop loss

Placer correctement un stop loss n’est pas facile, surtout pour les débutants.

Conséquence, même si le trader débutant a pris une position dans le bon sens du marché, il va perdre de l’argent sur l’exécution d’un stop loss mal placé. La suite logique pour le débutant est donc d’abandonner l’utilisation du stop loss.

Mais tôt ou tard, trader sans stop loss va générer probablement d’importante perte. C’est une erreur très fréquente qui cause la fermeture de beaucoup de compte par l’appel de marge. Il faut donc impérativement mettre un stop loss sur chaque position engagée sur le marché.

Si vous ne savez pas comment placer un stop loss, il existe de nombreuse formation (gratuite et payante) pour vous aider à mieux comprendre comment faire. OANDA proposera prochainement des webinaires gratuits à ce sujet.

Ne pas appliquer les règles de money management

Certains débutants ne sont pas choqués par le fait de mettre en péril 15 ou 20% du capital sur une transaction.
La règle maitresse du money management est simple. Il ne faut jamais mettre risquer plus de 1 ou 2% de son compte sur une transaction.

On peut avoir une excellente stratégie de Trading, mais si on ne respecte pas les règles de prudences dans la gestion du risque, on augmente exponentiellement le risque de banqueroute.

Faire des petites pertes souvent, et un gros profit une fois de temps en temps est une bonne vision de ce que devrait faire quelqu’un qui gère correctement son capital.

Ne pas couper les pertes

Une erreur fréquente est d’accumuler les positions perdantes sans vouloir les couper. Car couper une perte, c’est avouer que l’on a eu tort. Et ce n’est pas facile.

J’entends souvent dire que tant que la position est ouverte la perte n’existe pas (le fameux dicton “pas vendu pas perdu”). Pourtant une perte latente est belle et bien une perte bien réelle à l’instant t.

Il est généralement préférable de couper une position perdante, et le plus tôt c’est, le mieux c’est. Car plus la perte sera importante plus il sera difficile de clôturer la transaction.

Si cela peut vous aider, retenez bien ça : on n’intervient pas sur le forex pour avoir raison mais pour gagner de l’argent.

Moyenner à la baisse

C’est l’une des erreurs les plus fréquentes et aussi l’une des pires choses à faire. Il peut sembler logique quand le marché baisse violemment de doubler sa position pour abaisser le prix de revient.

Il y a une certaine logique mathématique dans ce raisonnement, et pourtant, le trader qui va moyenne à la baisse commet deux erreurs : il espère qu’une situation défavorable redevienne favorable, et il va penser qu’un niveau de prix qui a été atteint dans le passé sera forcément atteint à nouveau prochainement.

Mettez-vous à la place de ceux qui ont acheté de l’EUR/USD à 1.60 pensant (comme beaucoup à ce moment-là) que le prochain objectif serait à 1.80 puis 2.00. Ont-ils moyenné à la baisse à 1.55 ? Maintenant regardez une courbe de l’EUR/USD.

Le niveau 1.60 sera peut être atteint dans le futur, mais quand ? Les traders auront-ils assez de marge pour supporter de tels pertes ?

Couper les profits trop tôt

Apres une période de perte, et avec tout le stress que cela peut générer, certains vont couper leur profit trop tôt, aussi minime soit-il.

Dès que le solde sera positif, la transaction sera clôturée.

On voit donc des traders débutants laisser courir des pertes de 800 € et dès que la position devient gagnante de 5 €, ils clôturent la transaction, soulagé de ne plus être dans une situation négative. Il faut essayer de gagner au minimum 3 pour 2 de risqués.

Négliger l’impact du spread

On peut penser que 1 pip en plus ou en moins sur le spread ne va rien changer.
C’est peut-être vrai sur une ou deux transactions.

Mais vous passez deux transactions par jour sur une année, la différence sera de 520 pips soit environ 26% si vous avez l’habitude d’utiliser un effet de levier de 5 :1.

Une stratégie peut donc générer des profits avec un spread de 1,5 mais être perdante avec un spread de 2,5.
Ne négligez donc aucun détail.

L’impatience

Quand on fait du trading, il faut parfois faire preuve de patience car il faut chercher la bonne opportunité, attendre que les conditions de marché soit favorable à la stratégie qu’on applique, etc.

Pourtant, les débutants vont souvent commettre l’erreur de prendre une position sans respecter les plans ou les stratégies préalablement mises en place car il est plus excitant d’être dans le marché que de suivre son évolution.

Soyez rigoureux avec vous-même dans le respect de votre plan de trading.

Chercher les méthodes miracles

Il n’existe malheureusement pas de méthode miracle ou de martingale infaillible.

Beaucoup de débutant se lancent sur le marché en cherchant le moyen de générer des profits en toute simplicité, depuis son domicile et sans fournir d’effort.

S’il est évidement possible de réaliser de très belles performances sur le marché des devises, il n’existe pas de moyen facile de gagner de l’argent sur les marchés financiers, de la même manière que la poule aux œufs d’or n’existe pas.

J’espère que ces quelques lignes pourront vous aider à correctement débuter, et éviter de faire les plus grosses erreurs, mais rassurez-vous si vous faites quelques erreurs car ça fait aussi partie de l’apprentissage. 

Marc Raffard

Les informations de Cafedelabourse.com et de ses publications sont données à titre pédagogique. Elles ne constituent en aucun cas des recommandations d'investissement. Le lecteur se doit d'étudier les risques avant d'effectuer toute transaction. Il est seul responsable de ses décisions d'investissement.

Téléchargez votre rapport gratuit


Passage d’ordres, analyse graphique et technique, gestion du risque. Tous les savoir-faire des pros qui feront de vous un trader averti.

Maîtrisez toutes les figures graphiques au travers de cas pratiques sur les titres les plus traités du marché.