Trading automatique et robot trader

Philippe Lhermie : Trader et formateur @ TraderChangele 16 Juin 2017
81 conseils 300-250
Trading automatique et robot trader
Performances Magazine 2T 2017

Vous avez sûrement aperçu ces publicités pour des robots de trading promettant de vous rendre richissime, sans effort. Mais, attention ! Il y a malheureusement beaucoup d’arnaques et quand ça semble trop beau pour être vrai, ça l'est. Café du Forex revient sur le trading algorithmique, ses avantages et ses limites, les conseils pour le pratiquer et choisir un robot.

Robots de trading : l’importance croissante du trading automatique

Ces dernières années, le trading algorithmique et les robots de Trading ont pris une place de plus en plus importante et sont devenus prépondérants sur le marché des actions et celui des contrats Futures. Rien que sur le contrat Future 6E sur l’EUR/USD, par exemple, le CME annonçait déjà en 2010, que 69% des volumes traités étaient de nature algorithmique.

Trading automatique et robot trader

Trading automatique et robot trader

Sur le Forex traité en OTC, le trading algorithmique approchait les 75% en décembre 2016 sur la plateforme interbancaire EBS.

Ainsi, avec l’augmentation de la puissance de calcul des ordinateurs et l’amélioration des connections Internet, mais aussi à cause des scandales sur les marchés de taux d’intérêt (Libor) et de change, le métier même de trader est en voie de disparition, tout comme l’a été celui des sténodactylographes, il y a deux décennies avec l’arrivée de Word.

Mais revenons à nos moutons, car avant de se lancer dans l’investissement avec un robot, il nous faut comprendre certains termes.

Qu’est-ce que le trading automatique ?

Un robot de trading est un système de trading automatisé qui va générer des ordres d’achat ou de vente sans aucune intervention humaine, selon un programme réalisé par un développeur informaticien en fonction des conditions de marché. On parle donc aussi de trading systématique, à opposer au trading discrétionnaire dans un fonds où les ordres sont décidés et exécutés par un trader.

Les gens font souvent l’amalgame entre le trading algorithmique et système de trading. La grande majorité du volume traité en trading algorithmique est constitué d’ordres algorithmiques et non pas d’ordres en provenance de systèmes de trading.

Un ordre algorithmique est un ordre qui reproduit le savoir-faire des traders mais de façon optimisée via un algorithme. Je m’explique : supposons qu’un gérant de fonds donne un ordre d’achat limite de 1 milliard d’EUR/USD à une banque. Le souci du gérant, conscient que son ordre est gros, est de ne pas se faire massacrer sur le prix d’exécution. Par conséquent, le trader de la banque demandera au client un certain délai afin d’écouler l’ordre tout en limitant l’impact sur le marché. En pratique dans le passé, le trader traitait à la voix avec d’autres banques soit au grand maximum, avec une dizaine de contreparties. De plus, les ordres devaient avoir un montant minimum, au moins quelques millions d’euros sans quoi, cela n’intéressait pas les contreparties.

Maintenant, avec un algorithme, l’ordre de 1 milliard est « découpé » en plusieurs centaines d’ordres qui sont reroutés sur plusieurs dizaines de plateformes.

De plus, l’algorithme est intelligent et va scanner en permanence la profondeur globale du marché et ne présentera à tout moment, qu’une partie de l’ordre qui pourra être absorbée facilement. Ainsi, par moment, un prix d’exécution mid-market (entre le bid et le ask) pourra être obtenu.

Il en résulte un prix moyen d’exécution meilleur que ce qu’aurait pu faire le meilleur trader de la terre en traitant à discrétion…

Investir avec un robot trader : avantages et inconvénients

Les atouts du trading algorithmique ou trading automatique

Comparé à un trader, les avantages d’un système de trading sont :

  • Une vitesse d’exécution des ordres ultra rapide, de l’ordre de 20 microsecondes1 alors qu’un trader mettrait au mieux 340 millisecondes.
  • L’absence d’émotion, de sentiments qui perturbent souvent le raisonnement et la décision d’un humain. Le système exécute « mécaniquement » les ordres en fonction des conditions prédéfinies dans le code et colle donc à 100% au plan de trading.
  • Le code a été optimisé grâce à un backtesting.

Le backtesting consiste à exécuter le système de trading sur des données historiques. Cela permet, non seulement de vérifier si le système aurait réalisé des gains dans les conditions du passé, mais surtout, il permet d’optimiser les différentes variables composant le programme.

Les limites du trading automatique

À l’inverse, les inconvénients d’un système de trading sont :

  • Une rigidité de son pouvoir de décision, comparé un humain, qui lui, peut s’adapter à des situations inattendues (Brexit, attentats, changement de réglementation…).
  • Tout système est par conséquent, condamné à perdre un jour où l’autre.

3 conseils pour pratiquer le trading automatique

Comparer ce qui est comparable

Même si le marché semble réagir de la même façon qu’hier, il change petit à petit tous les jours : dans les années 80, les devises étaient régulées par le contrôle des changes, la fin des années 90 a vu apparaître Internet… Tout ceci change donc le comportement des acteurs et donc l’évolution des marchés.

Prendre en compte les limites du back testing

Concrètement, même si vous avez découvert un robot gagnant, il vous faudra vous donner des critères d’invalidation. Par exemple, lors du backtesting, vous avez constaté que le nombre de pertes consécutives était de 7, vous décidez donc d’abandonner le système dès qu’il atteindra 8 pertes successives.

Toutefois, ne vous méprenez pas, si le backtesting est indispensable pour s’assurer d’une forte probabilité de gains, la réalité est tout autre :

  • Le backtest ne tient pas toujours compte du slippage (décalages brutaux des cours dus au manque de liquidité sur certains actifs et/ou à certaines heures de la journée) ;
  • Un backtest sur des données trop vieilles ne sert à rien car souvent, les conditions de marché sont devenues totalement différentes. Par exemple, le CAC 40 d’il y a 10 ans n’était pas composé des mêmes actions de sociétés qu’aujourd’hui. Faire un backtesting sur le CAC 40 sur 10 ans revient donc à comparer des carottes avec des navets…
  • Toute suroptimisation des variables peut conduire à du curve fitting. C’est-à-dire que le développeur a trouvé les valeurs des variables qui correspondent exactement à l’évolution des cours sur une période passée donnée. Sauf que le marché peut avoir changé de tendance globale (par exemple, évoluer en trading range après une longue période de hausse).
  • Enfin, le backtest ne tient pas compte des problèmes opérationnels (coupure Internet, plantages du programme, ordres rejetés par le courtier, ....).

Donc, un backtesting s’il n’est pas réalisé avec discernement, c’est-à-dire par quelqu’un qui comprend bien le marché, peut vous donner l’illusion qu’une stratégie est gagnante.

Pratiquer des tests sur une période significative

Pour vous garantir des résultats solides, il faut aussi que le système ait fait ses preuves avec des gains en live sur un compte réel avec une période la plus significative possible (et non pas la plus longue possible), c’est-à-dire dans des conditions de marché très différentes (hausse, baisse, trading range...).

Donc sur les plateformes de vente de robots, ne choisissez pas les robots qui affichent la plus forte performance, mais les gagnants parmi ceux qui existent depuis le plus longtemps possible.

Consulter aussi notre dossier 10 conseils pour devenir un meilleur trader

Comment investir avec un robot trader ?

Trading social : une solution parfois peu avantageuse

Beaucoup de plateformes de vente de robots vont vous proposer le trading social.

Cela veut dire que la plateforme suit les signaux d’un robot générés sur le compte du développeur et envoie les ordres sur votre compte qui lui, n'est pas forcément chez le même courtier. Ce dispositif peut paraître séduisant a priori, mais dans la réalité vous constaterez des différences de prix d’exécution. Si bien que si le système prend beaucoup de positions avec des objectifs de gain très faibles (quelques pips, par exemple), il y a de fortes chances que le compte du développeur affichera des gains tandis que le vôtre essuiera des pertes !

Comment choisir son robot trader ?

Faites aussi attention aux plateformes de vente de robots qui rémunèrent les créateurs de systèmes avec une commission par trade exécuté. Le risque est alors d’investir dans un système dont le but est uniquement de générer beaucoup d’ordres (scalping) et donc des commissions au lieu de chercher à gagner véritablement …

Idéalement, la rémunération du créateur d’un système doit se faire selon le principe du « High Watermark », comme pour les Hedge Funds. C’est-à-dire qu’aucun frais de gestion ne sera prélevé tant que la performance du système ne sera pas supérieure à la meilleure performance précédente.

Trading automatique et robot trader

Et souvent, pour investir dans un robot, vous serez obligés d’ouvrir un compte de trading via la plateforme de vente de robots car en réalité celle-ci touchera une commission de la part du courtier pour tout ordre traité. Le risque est donc qu’elle aussi, ne vous propose que des systèmes de scalping.

En fait, le mieux est de traiter en direct avec le gestionnaire du robot, non pas via une plateforme de trading mais via un compte géré (PAMM2 ou MAM3, par exemple) où pour chaque nouvelle position, un seul ordre est généré sur le marché pour tous les comptes de tous les clients.

Devenir riche avec un robot trader : possible ?

Tout d’abord, sachez qu’un système qui gagne 10 % par mois, vous rendra millionnaire au bout de 4 ans et milliardaire au bout de 10 ans. Donc même si cette performance est réalisable pendant plusieurs mois, elle l’est souvent au risque d’un Drawdown important et en tout cas elle n’est pas tenable sur la durée.

Si c’était souvent le cas, je pense que cela se saurait... Vous vous douterez donc bien que dans ce cas, le développeur n’a pas du tout besoin de s’embêter à vous vendre ou même louer son système…

Pour terminer, voici les performances de quelques hedge funds systématiques. Même si elles sont admirables, elles sont loin d’atteindre des centaines de pourcent. De plus, parmi les Hedge funds classés dans le top 10 en 2016,  seuls 2 candidats en faisaient déjà partie en 2015, mais aucun l’année d’avant. C’est la preuve que ces performances sont difficiles à tenir sur du long terme.

Trading automatique et robot trader

Performances des 10 meilleurs Hedge Fund de trading systématique à fin décembre 2016 selon BarclayHedge.

Philippe Lhermie

1Sur l'Eurex, les systèmes de trading des Hedge Funds exécutent un ordre sur le contrat Future sur le Dax en 20 microsecondes !

2Compte PAMM (Percent Allocation Money Management) : Les gains et pertes réalisés sont répartis proportionnellement au montant investi dans le compte de chaque client. Ainsi, un seul ordre global peut être traité sur le marché et tout client peut clôturer son compte à tout moment sans frais.

3Compte MAM (Multi Account Managment) : C’est une gestion des comptes plus sophistiquée qui permet d’attribuer une limite de risque et un effet de levier différents suivant chaque client.

Les informations de Cafedelabourse.com et de ses publications sont données à titre pédagogique. Elles ne constituent en aucun cas des recommandations d'investissement. Le lecteur se doit d'étudier les risques avant d'effectuer toute transaction. Il est seul responsable de ses décisions d’investissement.

Téléchargez votre rapport gratuit


Passage d’ordres, analyse graphique et technique, gestion du risque. Tous les savoir-faire des pros qui feront de vous un trader averti.

Maîtrisez toutes les figures graphiques au travers de cas pratiques sur les titres les plus traités du marché.